Projets à la forêt de Luhan

La création collective d’un jardin-forêt nourricier

Pourquoi un jardin-forêt nourricier ?

Pérennité, résilience, biodiversité, équilibre et complémentarité entre annuel et perpétuel, temps pour les récoltes et la transformation de ce que la nature nous offre de manière ‘sauvage’… telles sont les motivations. Un jardin de plantes aromatiques et médicinales trouvera sa place dans le décor. Les poules participeront à l’équilibre du lieu, et nous envisageons de collaborer avec un cheval pour les travaux au jardin. Une équipe de permanents ainsi que de nombreuses personnes, collectifs, associations, participent à la création de ce projet nourricier (jeunes, pensionnés, stagiaires, bénévoles, woofers,…). Nous souhaitons amener les auto-cueilleurs et visiteurs vers une balade riche en découvertes et en poésie, tout en sensibilisant à la problématique de la production locale et respectueuse de l’environnement en Wallonie.

La vente en circuit court participatif

Un des enjeux à Luhan c’est de faire les choses ensemble. Bien que nous produisons des légumes, fruits et céréales afin de nourrir environ 50 familles, nous tentons, autant que faire se peut, d’impliquer les mangeurs dans la communauté de Luhan. 2 dispositifs qui encouragent une posture active et impliquée dans son rapport à l’alimentation :
      • L’auto-cueillette

Un parcours pédagogique et illustré permettant d’accompagner le visiteur dans la récolte des produits dont il a besoin. Des permanences permettent un accompagnement humain, mais le design du site est prévu pour que chaque personne puisse se débrouiller en autonomie : observer les cultures, savoir quel légume est arrivé à maturité, comment le récolter,…

      • L’épicerie de vrac et de frais collaborative

Les membres de la forêt de Luhan et une vingtaine de mangeurs ont décidé de devenir acteurs de leur alimentation en encourageant le travail de nombreux producteurs locaux afin de compléter l’offre de produits actuellement produits et disponibles à la forêt de Luhan. Chacun participe au fonctionnement, nous définissions un prix juste pour producteurs et consommateurs tout en tenant compte de l’empreinte écologique (qualités des produits, circuits courts,…).

Un nouveau lieu pour plus de convivialité et de liens à la forêt de Luhan! Ce projet a été soutenu par la Région Wallone.

La cantine de Luhan

Une table de produits du jardin, bio, locaux, de saison sera régulièrement proposée sur le site à partir de juin 2021. Une occasion conviviale de sensibiliser à une cuisine poétique et politique. Une attention particulière sera portée à l’équilibre entre cru, germé et cuit, avec l’envie de faire découvrir par la dégustation et l’information, une cuisine santé gourmande et plus écologique.

De la pédagogie à la forêt de Luhan

Une posture pédagogique caractérise la forêt de Luhan, par des allers-retours entre réflexion et action, parsemée d’essais-erreurs, d’échanges, d’élaboration collective, de prise de conscience du système dans lequel on vit et de mise en place d’alternatives. Des postures d’humilité qui reconnaissent à chacun savoirs et savoirs-faire en fonction de nos singularités. Une envie de valoriser la complémentarité et la diversité qui rendent si intenses les dynamiques / synergies collectives ?

Des ateliers d’autonomie : construction meubles en bois de récup / fabrique ton pain / atelier céréales / potager / récolte et cuisine de plantes sauvages,.. Des chantiers participatifs
      • au jardin-forêt nourricier : semis, plantation, entretien, récoltes,…
      •  en auto-éco-construction : Budget, matériaux, espace individuel, pollution… Il nous semble essentiel de repenser la question du logement. Retourner à l’origine du besoin de base de l’être humain de se loger, aux techniques de nos ancêtres, aux ressources locales utilisées, retrouver la confiance en nos compétences, accompagnés par des personnes plus expérimentées dans une optique de transmission mais aussi d’échanges de pratiques, de savoirs et de savoirs-faire. Expérimenter collectivement. C’est dans cette logique que nous souhaitons inscrire les constructions du projet.
    • Peut-être un jour : une classe d’école dans la forêt ? : nous souhaitons pouvoir accueillir des enfants dans leur découverte et leur apprentissage du monde par le faire, par le sentir, par le cœur autant que par la tête. Nous pensons qu’une forêt-jardin est un formidable lieu d’apprentissage des besoins de base, de résilience, de l’humanité. Une école qui permet de donner des clés de lecture et de compréhension du monde et de nourrir la créativité afin d’envisager des alternatives.

Accompagnement de collectifs

Convaincue de la nécessité de redonner du sens et de la consistance au «collectif », la forêt de Luhan propose des accompagnements et des formations afin d’apprendre, expérimenter et co-créer de nouvelles manières d’être et de faire ensemble. Comment à travers le collectif, recréer une connexion et un lien profond entre l’individu et la société au travers d’expériences sensibles ?

La forêt de Luhan propose :

Dans le cadre de processus courts :

  • la facilitation de réunions
  • des formations sur un thème : gouvernance partagée, gestion de projets collectifs, prises de décisions collectives,..
  • des journées d’échanges / ateliers : partage d’expériences, de savoirs, savoirs-faire pour construire collectivement des savoirs au travers de nos expériences respectives.

Dans le cadre de processus plus long :

  • accompagnement de processus de lancement de projet d’habitat groupé : travail sur la vision, les valeurs, le fonctionnement collectif, la stratégie, la répartition des rôles et responsabilités ,la dynamique de groupe,…
  • accompagnement stratégique : définition des orientations, objectifs et méthodes des projets collectifs,…
  • accompagnement sur la gouvernance : mode de décision, gestion de conflits,..

Intervenante Nadia, formée en intervention systémique, analyse organisationnelle et médiation, est passionnée des dynamiques collectives. Elle expérimente différents mode de gouvernance partagée dans différents contextes (secteur jeunesse, agricole et culturel). Pour plus d’infos : envoyer un mail (foretdeluhan@disroot.org) ou contactez Nadia Bodart (0477/41.18.48)

L’accueil à la ferme

La Forêt de Luhan se veut être un lieu ouvert, sur l’échange, le partage, l’accueil. Nous ne visons pas l’autarcie mais la plus grande autonomie possible, et sa transmission. Nous souhaitons être en lien avec les communautés locales, nous souhaitons accueillir des écoles, des institutions, des familles, des entreprises, dans un échange porteur pour les deux parties.

Lieu de vie pour personnes moins autonomes

Nous souhaitons être un lieu où chacun, tel qu’il est dans la société, trouve sa juste place. Nous souhaitons revaloriser ‘la vieillesse’ et toute la sagesse qu’elle a à transmettre, mais également du temps et de l’énergie qui ne trouvent plus d’autre case que ‘la retraite’ dans l’après travail. Nous souhaitons qu’une situation de handicap puisse devenir source d’enrichissement mutuel, de créativité, pour peut-être arriver à proposer un lieu où ce handicap puisse être vécu différemment au quotidien. Nous souhaitons être un lieu où des personnes plus précarisées, ou moins ‘dans la norme’, puissent récupérer la confiance, l’énergie vitale pour retrouver le sens de leur implication dans le monde.

Le gîte à la ferme

Nous souhaitons contribuer à un tourisme orienté vers la conscience, la responsabilité, l’apprentissage plutôt que le divertissement. Pour ce faire, nous souhaitons proposer de petites habitations naturelles (des yourtes dans un premier temps) au sein du lieu, où les familles pourront se retrouver en contact avec la forêt avoisinante, les animaux, les cultures, et participer aux activités proposées.